La paroisse de Néewiller-près-Lauterbourg

Blason de la ville de Néewiller-près-Lauterbourg

NEEWILLER-PRES-LAUTERBOURG

SITE OFFICIEL

MyMeteo.com
English French German Italian Spanish
logo_societe.png
MAIRIE DE NEEWILLER

2 Place Saint-Sulpice les Feuilles
67630 - NEEWILLER-PRÈS-LAUTERBOURG
FRANCE
03.88.94.81.11
contact@neewiller.fr

La paroisse

de Néewiller-près-Lauterbourg

L’Eglise Catholique St Michel
Eglise Catholique St Michel
En 1584 Neewiller possédait déjà une église, néanmoins elle n’était qu’une annexe de Mothern. Le bâtiment était délabré et trop exiguë pour le nombre d’habitants, en 1729 la commune signe un accord, pour la rénovation de l’église, et le rajout d’un clocher. A partir de 1801, Neewiller devient une paroisse indépendante. La bâtisse étant redevenue trop vétuste, elle sera démolit le 1er juillet 1829.

Et c’est en 1830 que s’achèveront les travaux de reconstruction de l’église, telle que nous la connaissons à l’heure actuelle.

En 1923, les deux cloches qui avaient été réquisitionnées durant la 1ère guerre mondiale, furent remplacées, cette année là, on installa également l’électricité à l’église.

Durant la guerre de 39-45, l’église fût durement éprouvée. Trois obus endommagèrent le clocher, ainsi qu’une bonne partie de la toiture et les vitraux volèrent en éclats. Les efforts conjugués du maire et du curé réussirent à panser les plaies de la guerre. Le 28 septembre 1952, on inaugura le clocher entièrement reconstruit, ainsi que la statue Saint Michel, une œuvre qui provenait de la cathédrale de Senlis (Oise).

 

L’Eglise Catholique St Michel
L’Eglise Catholique St Michel


Les heures de cultes :

  • le dimanche de 9 h à 10 h, les mois pairs
  • le samedi de 18 h à 19 h, les mois impairs

Presbytère Catholique
1, Rue Haute Batterie
67630 Lauterbourg
Tél : 03 88 94 81 85

La chapelle
La chapelle
Voici l'historique de cette chapelle, tiré du livre du curé G. Antz ( « Geschichte des Dorfes Neeweiler bei Lauterburg » von Pfarrer G. Antz, 1927, Rixheim, aux pages 51 et 77) « En 1828, le Maire de Neewiller, Antoine Weiss a fait ériger une statue de St Antoine, à l'endroit ou encore maintenant se trouve la statue de St Antoine de Padoue dans la chapelle. Pourquoi? Par dévotion personnelle sans doute, car il s'appelait même Antoine. Au début on ne prêta guère attention à l'image. À personne n'est venue l'idée de se découvrir la tête par respect en passant devant l'image. Or à cette époque, vers 1828, vivait à Reipertswiller, près de Lichtenberg, un couple de tsiganes nommés Winterstein et Maria Sepp. Ils avaient une fille dont le nom est demeuré inconnu (des manouches m'ont dit qu'elle s'appelait Maria J. Freund). Elle fut longtemps malade: ses mains étaient paralysées et ses doigts étaient tordus. Pendant un de leurs voyages, ces tsiganes arrivèrent avec leurs enfants à Néewiller. Ils y séjournèrent un certain temps, dans la maison à côté de celle d'Ephrem Hoffarth. Les enfants fréquentèrent l'école du village. La femme priait souvent devant la statue. Soudain la fille fut guérie et ses mains devinrent normales comme auparavant. À partir de cette époque l'image de St Antoine à Néewiller devint une « image miraculeuse » et l'endroit un « lieu béni » (dans le texte allemand: « Gnadenbild und Gnadenort »). Moi, qui écris ceci, je me suis fait raconter l'évènement précité par une femme de la famille et l'ai consigné immédiatement. Ephrem Hoffarth m'a encore procuré des renseignements supplémentaires. Au début on couvrit l'image de St Antoine avec un toit de bois; on entoura peu après l'ensemble avec une clôture en bois et on planta des fleurs devant l'image; enfin on construisit une chapelle ouverte au-dessus de l'image. La chapelle actuelle fut érigée après 1878». L'auteur continue, « Le pèlerinage à St Antoine dans cette chapelle se développa de plus en plus. Le 24 juin 1873 eut lieu la bénédiction de la cloche pour cette chapelle. Elle eut comme nom « Marie-Joséphine-Antoine ». Elle fut fondue à Zürich en Suisse et payée par les tsiganes qui ont aussi contribué à l'érection de la chapelle. »
0
Les tsiganes racontent qu'ils ont construit la partie au-dessus du chœur donc au-dessus de la statue miraculeuse. Une fissure se remarque au plafond entre la partie construite par les manouches et celle construite par les « gadjé ». Cela est miraculeux, disent-ils, car il n'y a rien à faire pour enlever cette fissure...
Conseil de Fabrique de la Paroisse St. MICHEL
Le conseil de fabrique est chargé de veiller

  • à l’entretien des édifices cultuels : travaux d’embellissements, entretiens, réparations courantes, ainsi qu’aux gros travaux que nécessite le bâtiment
  • d’administrer les biens et revenus affectés à l’exercice du culte, en réglant les dépenses et en assurant les moyens d’y pourvoir.Les revenus sont constitués des quêtes, produits des comptes bancaires, subvention et des dons.Le conseil prend en charge les frais nécessaires aux célébrations cultuelles.
Conseil de Fabrique de la Paroisse St. MICHEL

Horaires d'ouverture


Lundi
De 08h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00
Mardi
De 08h00 à 12h00
Mercredi
Fermé
Jeudi
De 08h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00
Vendredi
Fermé
Samedi
Fermé
Dimanche
Fermé

Blason de la mairie de neewiller-près-lauterbourg

MAIRIE DE NEEWILLER-PRES-LAUTERBOURG
2, place Saint-Sulpice-les-Feuilles
67630 - NEEWILLER-PRES-LAUTERBOURG

 03.88.94.81.11
contact@neewiller.fr


SUIVEZ-NOUS
Facebook

 
INSCRIPTION À NOTRE NEWSLETTER
En validant votre inscription, vous acceptez que nous mémorisions et utilisions votre adresse email dans le but de vous envoyer une lettre d'informations.